reactions-eviter-enfant-harcele-ecole

7 réactions à éviter lorsque ton enfant est harcelé à l’école               

Le choc !

Tu viens de découvrir que ton enfant est harcelé à l’école

Comment le harcèlement se manifeste-t-il ?

1000 questions te viennent en tête.

Et bien sûr, tu te demandes comment réagir face cette situation difficilement contrôlable.

Que faire si ton enfant est victime de harcèlement scolaire ?

En tant que parent, tu te sens démuni.

Et pourtant, il faut réagir vite pour protéger ton enfant.

Afin de t’aider à traverser au mieux cette épreuve compliquée, nous allons parler des réactions à éviter.

Des choses à NE PAS FAIRE pour l’aider à franchir le cap vers la libération du harcèlement scolaire.

Attendre que ça passe tout seul

Qu’on se le dise.

Non, la situation ne va pas s’arranger toute seule.

Le harceleur ne va pas arrêter ses agissements. Il tient sa proie, il ne va pas la lâcher comme ça.

De même que si ton enfant est harcelé à l’école, il y a de fortes probabilités pour que la situation perdure au fil des années et se répète à d’autres occasions de sa vie.

Il est important de casser le processus rapidement pour le sortir de cette spirale infernale.

Savoir lui parler, l’accompagner, lui donner les outils nécessaires pour qu’il sache se défendre et retrouver le sourire, le goût de la vie, est un vrai challenge.

Déculpabiliser l’enfant, lui faire comprendre qu’il n’est pas responsable s’il est harcelé lui permettra de prendre conscience de la nécessité d’agir.

Faire confiance à l’école pour résoudre le harcèlement scolaire

C’est LE lieu où l’enfant doit, en toute logique, se sentir en sécurité

Et pourtant…

Les écoles ne sont pas équipées pour déceler et résoudre ce problème.

La prévention sur le harcèlement scolaire et les faibles moyens mis à leur disposition ne permettent pas aux écoles de protéger au mieux les enfants.

Les instituteurs, profs, proviseurs ne voient pas ou ne veulent pas voir ces dérives.

Ce ne sont pas les principaux acteurs en matière de lutte contre le harcèlement scolaire.

Un accompagnement de la famille avec un spécialiste du harcèlement scolaire sera bien plus impactant et efficace.

Agir sans l’accord de l’enfant

Il lui aura fallu beaucoup de courage pour se confier à ses parents.

Et il risque de se refermer comme une huître si tu interviens sans son accord pour tenter de dénouer la situation.

Je sais que tu souhaites agir dans son intérêt, pour lui venir en aide, en toute bienveillance.

Eh bien justement, pour son bien, il est nécessaire de communiquer avec lui, d’obtenir son aval sur les actions que tu as l’intention de tenter.

À défaut, tu risques de perdre sa confiance.

Aider un enfant harcelé à l’école, c’est, entre autres, l’écouter et gagner sa confiance.

Le dialogue et les échanges sont primordiaux dans le dénouement.

Contacter les parents de l’enfant harceleur

Grosse erreur que de vouloir régler le problème directement avec la famille du harceleur.

Si tu entres en contact avec elle, la situation risque de dégénérer

Les deux familles voulant défendre et protéger leur enfant respectif.

Protéger son enfant n’est pas se glisser dans la peau d’un justicier.

Rationaliser et trouver une issue favorable à la situation de crise évitera de se jeter dans un conflit parallèle.

Minimiser la situation de l’enfant harcelé à l’école

« Mais, tu es sûr qu’il t’embête ? Non, c’est pour jouer ! »

« Oh, c’est pas bien grave, tu sais. Les enfants se chamaillent à l’école, c’est normal »

« Non, ne t’inquiète pas, ça va passer ! »

« C’est juste une petite querelle, essaie de parler avec lui »

Minimiser ce qu’il te confie en rentrant de l’école.

Tenter de dédramatiser la situation qu’il vit.

Va le mener vers la culpabilité.

Et il risque de rester dans l’acceptation de l’humiliation, coincé dans sa bulle d’enfant harcelé.

Il sait ce qu’il vit et vient t’en parler, alors…

  • L’écouter
  • Le croire
  • Comprendre sa peur
  • Faire confiance à ses ressentis
  • Le soutenir et lui expliquer que ce n’est pas de sa faute

Sont les premiers pas vers sa « guérison », vers la sortie de la situation de harcèlement.

Prendre RDV chez un pédopsychiatre ou un psychologue

Ce spécialiste joue un rôle clé pour soigner un enfant en proie à des troubles du comportement.

En revanche, suivre un enfant victime de harcèlement scolaire est bien plus délicat.

Le pédopsychiatre ou le psychologue n’agissent pas au cœur du problème en lui-même.

Il ne sera ni médiateur, ni intervenant avec l’enfant bourreau.

Il n’apportera pas d’outils concrets à l’enfant harcelé.

Lors des consultations, ton enfant comprendra vite que ce médecin ne peut pas l’aider.

Certes, il pourra s’épancher.

Lui parlera de sa souffrance, de son vécu, de ses ressentis douloureux…

Mais, cette démarche ne suffit pas pour sortir de l’engrenage du harcèlement.

Ton enfant va vite le comprendre et ne voudra plus se rendre chez ce spécialiste.

Il a besoin qu’on lui propose de vraies solutions, de retrouver son pouvoir personnel.

Pour aller plus loin :

Détresse de l’enfant harcelé à l’école, qui consulter : Psychologue ou Spécialiste du harcèlement scolaire ?

S’accaparer la souffrance de ton enfant harcelé

Parler avec ton enfant de la souffrance qu’il endure à l’école est tout aussi douloureux pour lui que pour toi.

Tu es en état de détresse émotionnelle bien compréhensible.

Pour autant, protéger ton enfant, ce n’est pas s’effondrer.

Car, s’il décèle trop de peine en toi.

S’il ressent que sa situation te bouleverse au plus haut point, il risque de ne plus t’en parler, dans le but de te protéger.

Les rôles seront inversés.

Il endossera le rôle du protecteur et minimisera sa souffrance.

Il n’osera plus t’en parler.

De même, un parent qui réagira avec colère bridera l’enfant.

Il n’osera plus exprimer la sienne quand elle se présentera, de peur de décupler celle de son parent.

Toute la difficulté réside dans le juste équilibre !

L’enfant est une éponge à émotions.

Il ressent avec force ce que ses parents éprouvent.

Il est capable de réfréner sa peine ou sa colère pour les protéger.

Le rôle du parent est déterminant

Aider un enfant à sortir du harcèlement scolaire n’est vraiment pas chose aisée.

Les parents marchent sur des œufs pour agir avec justesse face à ce problème de société trop courant.

En faire ni trop, ni trop peu.

C’est un réel défi pour les parents souvent désarçonnés, déroutés, totalement perdus.

À qui se confier ?

Qui pourra te comprendre ?

Qui est à même de te donner des conseils justes ?

Afin de t’aider à affronter la situation, à voir comment redonner le sourire à ton enfant, je t’invite à me contacter.

Nous parlerons en toute transparence, avec compréhension et bienveillance.

Nous évoquerons les difficultés endurées par ton enfant, ainsi que les tiennes.

About Laurie

Hello, moi c'est Laurie :) Ancienne victime de harcèlement scolaire. Je sensibilise sur le sujet et j'accompagne les enfants à en sortir !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *